Venezuela-débat. L’effondrement d’une société et les remue-ménage entre gouvernement et opposition

Le dimanche 17 mars 2019, la vice-présidente de la république Delcy Rodríguez [en poste depuis le 14 juin 2018] a tweeté que Nicolás Maduro avait demandé la démission de tous les ministres du cabinet avant une «profonde restructuration des méthodes et du fonctionnement du gouvernement».

Selon une source liée à la direction du parti au pouvoir (PSUV – Parti socialiste unifié du Venezuela), Maduro envisage de nommer un cabinet composé d’officiers militaires actifs et retraités et de membres du groupe du Frente Francisco de Miranda. Le gouvernement, indique cette source, serait un «gouvernement de guerre». Les ministres potentiels ont été avertis qu’ils devaient être prêts à défendre le régime «jusqu’aux ultimes conséquences» et leur nomination signifierait qu’ils ont accepté de le faire. La source du PSUV a averti que si ce gouvernement de guerre était finalement nommé, ce serait le début d’une «étape beaucoup plus dure pour la société».

Source : A l’encontre » Venezuela-débat. L’effondrement d’une société et les remue-ménage entre gouvernement et opposition