Venezuela: à Maracaibo, la pêche et la chasse pour survivre

Les poissons qu’il attrape dans le lac de Maracaïbo sont tellement minuscules qu’il termineront en friture. Acculé à la débrouille pour nourrir ses sept enfants, Juan Maurice tente sa chance dans les eaux polluées pour avoir quelque chose à leur donner.

Le maçon qui pesait 75 kilos en a perdu seize et c’est par nécessité qu’il s’aventure avec son oncle à lancer ses vieux filets dans l’étendue fangeuse qui borde la capitale pétrolière du Venezuela.

« Aujourd’hui on est ici, demain on va chasser le lapin et l’iguane dans les collines », lâche-t-il tout en travaillant. Juan a 35 ans mais son visage émacié le fait paraître bien plus vieux.

Source : Venezuela: à Maracaibo, la pêche et la chasse pour survivre