Au Venezuela, les conséquences de la fermeture des écoles

Après la panne d’électricité, survenue jeudi 7 mars, le pays a été presque totalement paralysé. À tel point que le gouvernement a dû décréter trois jours chômés cette semaine, ainsi que la fermeture des écoles sur l’ensemble du territoire.

Même si certaines activités ont finalement repris jeudi 14 mars, avec le rétablissement progressif de l’électricité, le ministre de l’information Jorge Rodriguez a déclaré que les activités scolaires ne reprendraient que lundi 18 mars. Le temps pour l’ensemble des établissements de se mettre en état d’accueillir les élèves. Notamment à cause des pénuries d’eau courante qui affectent encore de nombreux quartiers : les pompes du réseau sont en effet particulièrement consommatrices en électricité et leur remise en route prend du temps. Difficile pour une école d’accueillir les enfants dans ces conditions.

Source : Au Venezuela, les conséquences de la fermeture des écoles – La Croix