Venezuela: début de panique face à la panne d’électricité

Après presque trois jours de paralysie, la panique commence à se faire sentir chez les Vénézuéliens. Non seulement à cause des pénuries qui s’accumulent, mais aussi à cause de l’insécurité. Des pillages auraient eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. À Caracas, l’électricité revient de manière très partielle dans certains quartiers, toutes les six ou sept heures, mais cela ne dure jamais très longtemps.

Tous les services sont affectés par cette immense coupure : sans électricité il n’y a plus d’eau, plus d’essence non plus, et presque aucun commerce n’est ouvert.

À cause des pénuries d’argent liquide, il n’est plus possible d’acheter quoi que ce soit car les terminaux bancaires ne fonctionnent plus. La nourriture commence aussi à pourrir car il n’y a plus aucun moyen de la garder au frais.

Source : Venezuela: début de panique face à la panne d’électricité – Amériques – RFI