Au Venezuela, la capitale Caracas vit au rythme des coupures d’eau

Comme d’autres produits de première nécessité, l’eau potable est devenue hors de prix pour une partie de la population. « Parfois, nous faisons la queue pendant des heures : quatre ou cinq », témoigne un habitant de Caracas venu refaire ses réserves sur les hauteurs de la capitale où s’écoule naturellement une eau de source. Ils sont des dizaines à faire la queue pendant des heures.

Les pénuries d’eau sont un problème qui existe depuis plusieurs années au pays de la révolution bolivarienne. Mais le phénomène prend des proportions plus importantes ces derniers temps.

Source : Au Venezuela, la capitale Caracas vit au rythme des coupures d’eau