Pour Madrid, la situation au Venezuela est dans une «impasse»

Alors que l’opposant Juan Guaido a été reconnu comme président par intérim par plus de 50 pays (dont l’Espagne) mais ne dispose d’aucun contrôle de l’administration, la situation est dans une « certaine impasse », a admis Borrell après une réunion avec son homologue paraguayen, Luis Castiglioni. « Les prévisions que nous avions fait sur l’évolution des évènements ne se sont pas réalisées et nous sommes dans une situation différente de celle que nous espérions », a-t-il reconnu devant la presse.

Josep Borrell a indiqué que les pays de l’UE décideront des prochaines étapes à suivre après avoir reçu les conclusions de la mission technique au Venezuela du Groupe de Contact International (GIC), qui regroupe des pays de l’UE et d’Amérique latine.

Le chef de la diplomatie espagnole a nié que la mission du GIC puisse retarder la résolution de la crise vénézuélienne car, a-t-il assuré, les pays de l’UE vont continuer à « mettre une pression politique » afin que des élections soient convoquées.

Source : Pour Madrid, la situation au Venezuela est dans une «impasse»