Au moins 2,3 millions de personnes ont fui le Venezuela en trois ans

L’Amérique latine fait face à «l’un des plus grands mouvements humains de son histoire», déclarait début août le porte-parole du Haut Commissariat aux réfugiés des Nations unies, William Spindler. En l’espace de trois ans, ce sont près de 2,3 millions de Vénézuéliens qui ont fui la crise économique, sociale et politique de leur pays, selon le dernier décompte de l’ONU. Professeure en sciences politiques à l’Université du Pacifique (Pérou) et spécialiste de la crise migratoire vénézuélienne, Luisa Feline Freier avance, elle, le chiffre de 4 millions. La vague de migrants surpasse celle qui a touché l’Europe en 2015 et ses 1,4 million de réfugiés arrivés par la mer. Et la crise au Nicaragua n’a rien arrangé. Les Nicaraguayens, qui fuyaient jusque-là au Costa Rica (Amérique centrale), descendent de plus en plus au sud, assure Amnesty International, et viennent gonfler les rangs des réfugiés. L’Amérique latine est dépassée par l’ampleur du phénomène.

Source : Au moins 2,3 millions de personnes ont fui le Venezuela en trois ans – Libération