Venezuela: les frontières des pays voisins se ferment

L’exode sans fin des Vénézuéliens provoque une réaction de repli de l’Equateur, du Pérou, de la Colombie et du Brésil. »Si on ne peut pas faire autrement, on continuera à pied. » Transis de froid aux abords du poste frontière de Rumichaca, à 2700 mètres d’altitude, dans le sud de la Colombie, des centaines de Vénézuéliens se sont retrouvés bloqués le 18 août. Ce jour-là, l’Equateur a décidé de mettre un frein à l’entrée de ressortissants en provenance du Venezuela. Ne peuvent désormais pénétrer dans le pays que les voyageurs dotés de passeport, un document difficile à obtenir pour nombre d’entre eux.

Source : Venezuela: les frontières des pays voisins se ferment – L’Express