Armée, réfugiés et cocaïne à la frontière entre la Colombie et le Venezuela

Depuis l’offensive menée par l’armée vénézuélienne sur son territoire contre des groupes armés colombiens, fin mars, 5 800 personnes ont traversé le fleuve Arauca qui sépare les deux pays. La ville colombienne d’Arauquita fait face à l’afflux de réfugiés.

Source : Armée, réfugiés et cocaïne à la frontière entre la Colombie et le Venezuela