Six clés pour comprendre la banque communale au Venezuela

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé que le gouvernement vénézuélien allouera plus de 55 000 petros, soit l’équivalent de deux billions 660 000 millions de bolivars, comme investissement initial pour la création de mille nouvelles Banques Communales. Sur cet investissement, 29.663 petros sont destinés à financer des projets de chaînage productif dans les communes, notamment ceux liés au domaine textile.

Les organisations du Pouvoir Populaire s’adresseront aux Banques Communales pour demander un financement. Le président de la nation sud-américaine soulève avec cette action la formation d’une nouvelle architecture financière du pouvoir populaire qui a son axe central dans l’activité économique communautaire.

Source : Six clés pour comprendre la banque communale au Venezuela – Mauricio MONTES – Les 2 Rives

Vu par… Rayma

Le dessin paru en « une » du « Monde » le 1er avril est signé par la dessinatrice vénézuélienne, membre de l’association Cartooning for Peace.

Source : Vu par… Rayma

Une filiale de Pdvsa dans les caraïbes fait faillite à cause des sanctions des États-Unis

Une unité de la compagnie pétrolière d’État vénézuélienne PDVSA située sur l’île de Bonaire, dans les Caraïbes néerlandaises, s’est déclarée en faillite, invoquant l’impact des sanctions américaines contre le Venezuela, selon un document judiciaire.

Dans un document publié le 9 mars par le tribunal de première instance de Bonaire, Sint Eustatius et Saba, la société Bonaire Petroleum Corporation (BOPEC), détenue par PDVSA, a déclaré qu’elle ne pouvait plus payer ses dettes parce que les sanctions avaient coupé son « accès au commerce international » ainsi que les liquidités détenues sur les comptes bancaires.

Le tribunal a accédé à la demande de moratoire de la BOPEC sur le paiement des créanciers, dans un document où il était indiqué que la BOPEC négociait avec « une partie susceptible de mettre à disposition les liquidités nécessaires » pour permettre à la société de « satisfaire ses créanciers privilégiés et d’offrir un règlement à ses créanciers non garantis ».

Ni PDVSA ni le ministère vénézuélien du pétrole n’ont immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Source : Une filiale de Pdvsa dans les caraïbes fait faillite à cause des sanctions des États-Unis – Les 2 Rives