Venezuela : Exactions des forces de sécurité près de la frontière colombienne

Les forces de sécurité vénézuéliennes ont commis de graves exactions à l’encontre de résidents d’une zone située près de la frontière avec la Colombie au cours d’une opération de plusieurs semaines contre des groupes armés, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui.

Les forces de sécurité vénézuéliennes ont déclenché leur offensive, visant ostensiblement à combattre les groupes armés au Venezuela, dans l’État d’Apure le 21 mars. Cette opération a toutefois conduit à l’exécution d’au moins quatre paysans, à des arrestations arbitraires, à la poursuite de civils devant des tribunaux militaires et à la torture de résidents accusés de collaborer avec des groupes armés. Ces exactions sont comparables à une précédente série d’abus systématiques ayant conduit à des enquêtes internationales sur d’éventuels crimes contre l’humanité dans ce pays.

Source : Venezuela : Exactions des forces de sécurité près de la frontière colombienne | Human Rights Watch

Au moins six morts dans un naufrage entre le Venezuela et Trinité

Au moins six personnes sont mortes vendredi dans le naufrage d’un bateau reliant le Venezuela et Trinité-et-Tobago, distants d’une centaine de kilomètres, selon un bilan officiel qui risque de s’alourdir.

« Pour le moment, nous avons malheureusement six morts, quatre femmes et deux hommes », a annoncé lundi à des médias locaux la gouverneure de l’Etat de Delta Amacuro (nord est), Lizeta Hernandez, soulignant que les recherches se poursuivaient pour trouver « les dix citoyens vénézuéliens manquants, parmi lesquels trois sont probablement mineurs ».

Les autorités n’ont toutefois pas précisé le nombre de personnes à bord du bateau qui était parti de La Horqueta pour l’île de Trinité vendredi.

Source : Au moins six morts dans un naufrage entre le Venezuela et Trinité