Fin de l’évacuation du brut du FSO « Nabarima » au large du Venezuela

Les opérations de déchargement du pétrole brut stocké à bord du FSO Nabarima, au large du Venezuela, sont terminées, a annoncé le 8 avril Joe Romero, le président de Petrosucre, sur son compte Twitter.

Le dirigeant espère que cela ouvrira la voie à une reprise de l’exploitation du champ pétrolier offshore Corocoro, dont la production était entreposée dans l’unité de stockage. L’évacuation du pétrole du FSO avait débuté en décembre, alors que le mauvais état de l’unité faisait craindre une catastrophe environnementale. Ancré dans le golfe de Paria, non loin de la frontière maritime avec Trinité-et-Tobago, le Nabarima recelait 1,3 million de barils.

Le gisement de Corocoro est opéré par Petrosucre, une coentreprise entre la compagnie étatique vénézuélienne PDVSA (74 %) et l’italien Eni (26 %). Les ventes de son brut avaient été interrompues en 2019 par les sanctions américaines contre Caracas, laissant le gisement inexploité et le Nabarima rempli de pétrole. Le brut du gisement était auparavant vendu au raffineur Citgo, une filiale de PDVSA aux États-Unis.

Source : Fin de l’évacuation du brut du FSO « Nabarima » au large du Venezuela