Venezuela : José Gregorio Hernandez, le « médecin des pauvres », béatifié

Bénéficiant d’une réelle dévotion dans le pays, José Gregorio Hernandez (1864-1919), surnommé le « médecin des pauvres » pour avoir consacré sa vie à lutter contre la grippe espagnole, a été béatifié vendredi 30 avril à Caracas. Dans un long message vidéo publié la veille, le pape François a rendu hommage à ce « modèle de bonté personnelle ».

Source : Venezuela : José Gregorio Hernandez, le « médecin des pauvres », béatifié

Au Venezuela, l’armée s’embourbe dans un conflit contre des guérilleros colombiens

D’ordinaire, les accrochages entre différents groupes armés à la frontière colombo-vénézuélienne ne durent jamais très longtemps. Mais cette fois-ci, c’est un conflit d’une autre ampleur qui s’est engagé dans l’Etat d’Apure le 21 mars.

Il oppose de manière sanglante l’armée vénézuélienne à un groupe dissident des Farc, la célèbre guérilla colombienne censée partager les convictions de la révolution bolivarienne. Et la mort de huit soldats vénézuéliens, annoncée mercredi par le ministère vénézuélien de la Défense, n’en est que le dernier épisode.

Source : Au Venezuela, l’armée s’embourbe dans un conflit contre des guérilleros colombiens – Libération

Venezuela – Huit soldats tués lors de combats à la frontière avec la Colombie

Huit soldats vénézuéliens ont été tués ces derniers jours dans des combats avec des groupes armés irréguliers colombiens dans le sud-ouest du Venezuela, à la frontière avec la Colombie, portant à 16 le nombre de militaires tués dans la zone depuis le 21 mars, selon le ministère de la Défense.

Le ministère a publié mercredi un faire-part de décès avec le nom des huit soldats tués «au combat» sans donner plus de précisions. Lundi dans un communiqué, il avait fait état de «violents combats» entre l’armée et les groupes, évoquant des «morts» dans les deux camps dans cette région de grande insécurité et à la frontière poreuse.

Source : Venezuela – Huit soldats tués lors de combats à la frontière avec la Colombie | Tribune de Genève

Le cardinal Parolin annule son voyage au Venezuela

Le bureau de presse du Saint-Siège a annoncé ce mercredi que le cardinal Pietro Parolin ne pourrait se rendre au Venezuela, «comme il le souhaitait, à l’occasion de la béatification du vénérable serviteur de Dieu José Gregorio Hernández, qui aura lieu à Caracas le 30 de ce mois». Le communiqué précise qu’il s’agit d’un «cas de force majeure, principalement lié à la pandémie de Covid-19».

Source : Le cardinal Parolin annule son voyage au Venezuela – Vatican News

L’UE et le Venezuela : une relation sous haute-tension

3,2 millions. C’est le nombre d’enfants en situation de très grande précarité, c’est-à-dire ne mangeant pas à leur faim, n’ayant pas accès à des soins minimaux ou à une éducation de base au Venezuela d’après l’UNICEF. Depuis 2016, le pays s’enfonce dans une crise économique, sociale et politique totale. Alors que, fin février, l’Union européenne a pris des sanctions supplémentaires contre le régime de Nicolas Maduro, entraînant le renvoi d’Isabel Brilhante Pedrosa ambassadrice de l’UE au Venezuela, une question se pose : jusqu’où Nicolas Maduro et l’UE sont-ils prêts à aller pour sortir vainqueurs de la pire crise que n’ait jamais connu ce « petit » pays d’Amérique du sud ?

Source : L’UE et le Venezuela : une relation sous haute-tension – Le Taurillon

Armée, réfugiés et cocaïne à la frontière entre la Colombie et le Venezuela

Depuis l’offensive menée par l’armée vénézuélienne sur son territoire contre des groupes armés colombiens, fin mars, 5 800 personnes ont traversé le fleuve Arauca qui sépare les deux pays. La ville colombienne d’Arauquita fait face à l’afflux de réfugiés.

Source : Armée, réfugiés et cocaïne à la frontière entre la Colombie et le Venezuela