Au Venezuela les quartiers populaires, autrefois bastions du chavisme, se détournent du pouvoir

C’était un pilier du chavisme. Le soutien populaire des « barrios » est aujourd’hui brisé, même si le gouvernement y conserve des partisans. Ses habitants ont été les premiers à manifester contre le président socialiste Nicolás Maduro. Ils continuent aujourd’hui et sont en première-ligne face à la répression. Profitant de la déliquescence des programmes sociaux, l’opposition tente de gagner encore du terrain au sein de ces quartiers populaires, devenus l’un des principaux terrains d’affrontement politique et physique, où se joue une partie de l’avenir du pays. Reportage.

Source : Au Venezuela les quartiers populaires, autrefois bastions du chavisme, se détournent du pouvoir – Basta !