Le Venezuela bientôt en «crise alimentaire aiguë»

Le Venezuela, pays producteur de pétrole, devrait faire son entrée en 2019 parmi les pays en « crise alimentaire aiguë » après quatre ans de tourmente politique et sociale, selon un expert de l’Agence des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, la FAO.

Dans le rapport mondial 2019 publié mardi à Bruxelles par la FAO, l’UE, l’USAid et d’autres experts de haut niveau, le Venezuela ne figure pas en tant que tel dans la liste des 53 pays en situation « d’insécurité alimentaire » grave en 2018, a indiqué à l’AFP Dominique Burgeon, chef des situations d’urgence à la FAO.

« La méthodologie de notre rapport suit le système mondial d’information rapide (GIEWS) qui identifie les pays ayant le plus besoin d’assistance alimentaire extrême et urgente », a expliqué l’expert, « préoccupé » par la situation du Venezuela.

En 2018, le système « n’a pas permis d’identifier le Venezuela » comme un de ces pays « car nous n’étions pas en mesure d’avoir toutes les informations lui permettant de figurer sur la liste », a-t-il ajouté. « Récemment, nous avons obtenu des données, et nous savons que le Venezuela figurera dans la liste des pays » victimes de la faim en 2019, a-t-il affirmé.

Source : Le Venezuela bientôt en «crise alimentaire aiguë» | JDM

Au Venezuela les quartiers populaires, autrefois bastions du chavisme, se détournent du pouvoir

C’était un pilier du chavisme. Le soutien populaire des « barrios » est aujourd’hui brisé, même si le gouvernement y conserve des partisans. Ses habitants ont été les premiers à manifester contre le président socialiste Nicolás Maduro. Ils continuent aujourd’hui et sont en première-ligne face à la répression. Profitant de la déliquescence des programmes sociaux, l’opposition tente de gagner encore du terrain au sein de ces quartiers populaires, devenus l’un des principaux terrains d’affrontement politique et physique, où se joue une partie de l’avenir du pays. Reportage.

Source : Au Venezuela les quartiers populaires, autrefois bastions du chavisme, se détournent du pouvoir – Basta !

Au Venezuela, la Cour suprême demande la levée de l’immunité parlementaire de Juan Guaido

La Cour suprême du Venezuela, considérée comme acquise au pouvoir en place, a demandé à l’Assemblée constituante, composée exclusivement de partisans du président Nicolas Maduro, de lever l’immunité parlementaire du chef de file de l’opposition Juan Guaido.

Il lui est reproché de ne pas avoir respecté une interdiction de sortie du territoire. L’opposant de 35 ans, reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays, a bravé cette interdiction pour une mini-tournée en Colombie voisine, au Brésil, au Paraguay, en Argentine et en Équateur, de fin février à début mars.La décision de la Cour suprême pourrait, en théorie, aboutir à la présentation de Juan Guaido devant la justice ordinaire. Il est cependant difficile d’anticiper ses conséquences concrètes dans ce pays où personne ne reconnaît la légitimité de personne.

Source : Au Venezuela, la Cour suprême demande la levée de l’immunité parlementaire de Juan Guaido