Venezuela: Guaido accuse le pouvoir de mentir sur la pénurie de vaccins

Le chef de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido a accusé vendredi le gouvernement de mentir sur la pénurie de vaccins dans le pays et affirmé qu’elle n’avait «rien à voir avec les sanctions» économiques qui touchent le pays.

«Je ne me fatiguerai pas de le répéter (…) devant le mensonge officiel sur l’externalisation des responsabilités : (le président) Nicolas Maduro est l’unique responsable» de la pénurie de vaccins au Venezuela, a déclaré Juan Guaido, reconnu comme président intérimaire par une partie de la communauté internationale dont les États-Unis. «Le 29 décembre, ils (le pouvoir) ont dit avoir acheté 10 millions de vaccins Spoutnik. Maintenant, ils disent que les fonds (vénézuéliens à l’étranger) sont bloqués (…) Ils se contredisent eux-mêmes», a lancé Juan Guaido lors d’une conférence de presse à Caracas.

Dans une interview à l’AFP, le ministre des Affaires étrangères Jorge Arreaza a affirmé mercredi que «si les fonds vénézuéliens (à l’étranger) n’étaient pas bloqués», les autorités auraient «acheté il y a trois mois les 30 millions de vaccins dont le pays a besoin», en précisant que le contrat avec la Russie se payait par tranches.

La pénurie de vaccins «n’a rien avoir avec les sanctions», a estimé l’opposant. Juan Guaido, à qui Washington a confié la gestion des fonds vénézuéliens aux États-Unis, a assuré avoir «fait les démarches nécessaires pour l’accès au système Covax» de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Mi-mars, il a annoncé avoir débloqué 30 millions de dollars de fonds gelés à l’étranger dans le cadre des sanctions pour l’achat de vaccins via ce mécanisme.

Source : Venezuela: Guaido accuse le pouvoir de mentir sur la pénurie de vaccins