Pandémie: Au Venezuela, on fait la queue pour de l’oxygène

«Je prie Dieu pour qu’il respire encore», soupire Videlba Reyes en faisant la queue à Caracas pour recharger une bouteille d’oxygène pour son beau-frère atteint par le coronavirus, alors que le Venezuela est touché par une virulente deuxième vague de Covid-19 à l’image de nombreux pays sud-américains.

Jeudi, la famille Reyes s’est rendu dans «six hôpitaux publics et une clinique» pour essayer de le faire hospitaliser. En vain. Elle n’a d’autre remède que de continuer à le soigner à domicile. Trouver de l’oxygène est un défi quotidien et les Vénézuéliens doivent s’armer de patience et de débrouillardise, tout comme de nombreuses familles de malades soignés à domicile au Brésil, au Mexique ou encore au Pérou. La demande en oxygène a triplé voire quadruplé ces dernières semaines au Venezuela, selon Jaime Lorenzo, de l’ONG Médicos Unidos.

Source : Pandémie: Au Venezuela, on fait la queue pour de l’oxygène – Le Matin