Un « orchestre d’intégration » pour les migrants du Venezuela en Colombie

Musiciens et choristes accordent une dernière fois voix et instruments. Vénézuéliens ou Colombiens, ils jouent le jour dans les rues et les bus de Bogota, sont livreurs ou étudiants. Le soir, peu importe leurs origines, ils sont tous concertistes.

Hautbois, violons, percussions… les notes s’envolent et réchauffent l’atmosphère de la salle de répétition. Pour les uns, jouer avec l’Orchestre symphonique de la jeunesse, récemment formé, est une opportunité de renouer avec l’harmonie perdue en fuyant leur pays en crise. Pour les autres, c’est l’occasion d’apprendre de musiciens plus expérimentés.

« Nous avons créé cette fondation pour aider à la formation musicale des jeunes migrants vénézuéliens et d’étudiants colombiens qui ne bénéficiaient pas d’un espace où s’exercer », explique Eduardo Ortiz, 29 ans, président de la Fondation de Colombie pour l’intégration musicale.

Source : Un « orchestre d’intégration » pour les migrants du Venezuela en Colombie – L’Express