Crise au Venezuela : l’ONU devrait enquêter sur de prétendues violations des droits humains

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies mènera une enquête sur les allégations de violation des droits humains au Venezuela, notamment d’exécutions, de disparitions et de tortures.

Le forum a approuvé l’envoi d’une mission d’enquête après qu’une résolution ait été présentée par les voisins du Venezuela et appuyée par des pays européens.

Parmi les 6 000 morts lors des raids de sécurité menés depuis janvier 2018, beaucoup auraient pu être des exécutions extrajudiciaires, ajoute le Conseil dans sa résolution.

L’envoyé du Venezuela a déclaré que ce texte “hostile” fait partie de la campagne menée par les États-Unis contre le gouvernement Maduro.

Le texte a été adopté par le conseil composé de 47 membres avec 19 voix pour, 7 contre et 21 abstentions.

Source : Crise au Venezuela : l’ONU devrait enquêter sur de prétendues violations des droits humains – Affaires internationales

Le Vietnam prêt à partager ses expériences avec le Venezuela

La présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân, a affirmé lundi 30 septembre au premier vice-président du Parti socialiste unifié du Venezuela, Diosdado Cabello, que le Vietnam est prêt à partager ses expériences en matière de développement agricole avec le Venezuela.

Source : Le Vietnam prêt à partager ses expériences avec le Venezuela – Le Courrier du VietNam

Un « orchestre d’intégration » pour les migrants du Venezuela en Colombie

Musiciens et choristes accordent une dernière fois voix et instruments. Vénézuéliens ou Colombiens, ils jouent le jour dans les rues et les bus de Bogota, sont livreurs ou étudiants. Le soir, peu importe leurs origines, ils sont tous concertistes.

Hautbois, violons, percussions… les notes s’envolent et réchauffent l’atmosphère de la salle de répétition. Pour les uns, jouer avec l’Orchestre symphonique de la jeunesse, récemment formé, est une opportunité de renouer avec l’harmonie perdue en fuyant leur pays en crise. Pour les autres, c’est l’occasion d’apprendre de musiciens plus expérimentés.

« Nous avons créé cette fondation pour aider à la formation musicale des jeunes migrants vénézuéliens et d’étudiants colombiens qui ne bénéficiaient pas d’un espace où s’exercer », explique Eduardo Ortiz, 29 ans, président de la Fondation de Colombie pour l’intégration musicale.

Source : Un « orchestre d’intégration » pour les migrants du Venezuela en Colombie – L’Express

Le Venezuela veut « s’armer » de bitcoins pour contourner la surveillance internationale

La banque centrale vénézuélienne pourrait prochainement posséder des bitcoins et de l’ether. Selon des sources de Bloomberg, il s’agit de l’une des solutions auxquelles pensent les autorités du pays pour venir en aide à la société pétrolière Petroleos, détenue par l’État.

Une manière de contourner les sanctionsCelle-ci subit de plein fouet les sanctions internationales, et surtout américaines, prononcées à l’encontre du Venezuela. La situation ne risque pas de s’arranger, puisque l’administration Trump veut encore les renforcer et exhorte ses alliés, dont l’Union européenne, à faire de même. Petroleos détenant des cryptomonnaies, leur transfert vers la banque centrale pourrait lui permettre de payer des fournisseurs et éviter d’être paralysé par l’isolation monétaire vénézuélienne, ce qui est actuellement le cas en passant par des méthodes traditionnelles.

Reste à savoir si les fournisseurs de Petroleos prendraient le risque d’être payés en cryptomonnaie, un système réputé pour servir au blanchiment d’argent. Sans parler du fait que s’ils sont pris en train de traiter avec une entreprise d’état vénézuélienne par des moyens détournés, ils pourraient subir le courroux des États-Unis.

Source : Le Venezuela veut « s’armer » de bitcoins pour contourner la surveillance internationale

Maduro : Le Venezuela travaille dans le monde de la crypto-monnaie

La semaine passée, plusieurs sources proches du dossier affirmaient qu’à la demande de la compagnie pétrolière publique Petroleos de Venezuela SA, la banque centrale du Venezuela étudiait la possibilité d’ajouter des cryptomonnaies comme Bitcoin et Ethereum à ses réserves de change.

Dans une récente apparition à la télévision locale, Nicolas Maduro a déclaré que « le gouvernement vénézuélien utilisait les crypto-monnaies comme un moyen de paiement gratuit aux niveaux national et international », rapporte Bloomberg.

“Le ministre des Finances et la banque centrale du Venezuela disposent de nouveaux instruments que nous activerons très prochainement pour que tout le monde puisse effectuer des transactions bancaires, ainsi que des paiements nationaux et internationaux via les comptes de la banque centrale. Le Venezuela travaille dans le monde de la crypto-monnaie”, a-t-il dit.

Source : Maduro : Le Venezuela travaille dans le monde de la crypto-monnaie – Cryptonaute

Les sanctions de l’UE font “rire” Nicolas Maduro

« Peu m’importent les sanctions de l’Union européenne, elles nous font rire, parce qu’elles les mettent dans une voie sans issue et les plongent dans la fange d’une politique qui échoue (…) celle (du président américain) Donald Trump contre le Venezuela », a déclaré le dirigeant socialiste lors d’une conférence de presse à Caracas.

L’UE a imposé des sanctions vendredi à sept membres des forces vénézuéliennes de sécurité et de renseignement, accusés notamment de « tortures », dont quatre en lien avec la mort en détention le 29 juin d’un soldat, Rafael Acosta.

Deux soldats vénézuéliens ont été condamnés mardi à Caracas à six ans de prison pour leur responsabilité dans la mort de l’officier, qui était détenu pour son implication présumée dans une tentative de coup d’Etat contre le président Nicolas Maduro.

Source : Les sanctions de l’UE font “rire” Nicolas Maduro | Monde | 7sur7.be