Au Venezuela, le geste d’ouverture de Nicolas Maduro

Le Parlement vénézuélien a désigné le nouveau Conseil national électoral (CNE, chargé d’organiser les élections), comme le veut la Constitution. Parmi les cinq recteurs principaux figurent deux représentants de l’opposition au chavisme, alors que l’Assemblée nationale est composée de plus de deux tiers de chavistes depuis les élections du 6 décembre dernier boycottées par une opposition conduite par Juan Guaido.

Les deux représentants de l’opposition au CNE sont des personnalités qui comptent dans l’opposition. Il s’agit d’Enrique Marquez, un ancien député de Nuevo Tiempo élu en 2015, quand l’opposition avait remporté deux tiers des sièges alors que le CNE ne comprenait qu’un seul recteur de l’autre bord.

L’autre personne désignée est Roberto Picon, qui a été responsable de la commission électorale au sein de la Mesa de la Unidad (MUD), la coalition de l’opposition ayant permis aux antichavistes de remporter les élections législatives de 2015.À LIRE AUSSI :Au Venezuela, le Covid exacerbe le dénuement et la répressionCette désignation est importante car des scrutins

Source : Au Venezuela, le geste d’ouverture de Nicolas Maduro