Unité américaine déployée en Colombie pour déstabiliser le Venezuela: «Le narcotrafic est un faux prétexte»

Une main invisible joue-t-elle sa partie dans les récents embrasements entre la Colombie et le Venezuela? Analyse de Maurice Lemoine, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique et journaliste spécialiste de l’Amérique latine, pour Le Désordre mondial.

Source : Unité américaine déployée en Colombie pour déstabiliser le Venezuela: «Le narcotrafic est un faux prétexte» – Sputnik France

Au Venezuela, l’opposition propose de négocier la levée des sanctions, Maduro se dit prêt à discuter

Le chef de file de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido, a proposé, mardi 11 mai, de nouvelles négociations avec le pouvoir vénézuélien, demandant un « calendrier pour des élections libres » contre une levée des sanctions. Le lendemain, le président de la République bolivarienne, Nicolas Maduro, a laissé la porte ouverte au dialogue à condition qu’il y ait une médiation.Article réservé à nos abonnés

« Le Venezuela a besoin d’un accord de salut national. Un accord entre les forces démocratiques (…), le régime et la communauté internationale », a déclaré dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux M. Guaido, reconnu comme président par intérim par une partie de la communauté internationale (58 pays, dont les Etats-Unis).

Les négociations entre le régime de M. Maduro et l’opposition sont au point mort depuis août 2019. M. Guaido réclame « un accord qui comprend un calendrier pour des élections libres et justes pour la présidentielle, les législatives, les régionales et les municipales avec un soutien et des observateurs internationaux ».

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a répondu à cette proposition, se disant prêt à discuter avec le leader de l’opposition avec une médiation internationale, lors d’une intervention télévisée mercredi soir. « Maintenant, Guaido veut s’asseoir avec moi (…) Je suis d’accord, avec l’aide de l’Union européenne, du gouvernement norvégien [actif dans ce dossier], avec le groupe de contact. Quand ils veulent, où ils veulent et comme ils veulent », a lancé M. Maduro.

Source : Au Venezuela, l’opposition propose de négocier la levée des sanctions, Maduro se dit prêt à discuter

Comment relever le salaire des travailleurs, un débat en cours au sein du chavisme

Le PSUV (Parti Socialiste Unifié du Venezuela, principal parti de la majorité gouvernementale) publie une importante contribution de l’économiste Pasqualina Curcio sur la nécessité de relever le salaire des travailleurs (voir ci-dessous). Au Venezuela les services sont pratiquement gratuits (eau, gaz, électricité, essence, etc..) par rapport aux régimes néo-libéraux, et face à la pandémie le gouvernement bolivarien a pris des mesures de protection supplémentaires pour le monde du travail (interdiction de licenciement, ou d’expulsion pour loyer impayé par exemple). Reste que le salaire direct des travailleur(se)s s’est effondré lorsque la guerre économique décrétée par l’Occident, avec sanctions et blocus des exportations pétrolières, ont privé l’État de 99% de ses ressources et ont généré une forte inflation induite.

Tout en poussant à développer les communes et les conseils de travailleurs pour qu’ils dirigent les entreprises publiques, le président Maduro a nommé une commission chargée de trouver la réponse à ce problème que les allocations sociales (Carnet de la PatriaCLAP…) ne suffisent pas à résoudre. Dans ce cadre la chaîne gouvernementale VTV a donné la parole à l’économiste Tony Boza qui propose pour sa part d’indexer le salaire sur le Petro (monnaie virtuelle liée au baril de pétrole, créée par la révolution pour s’affranchir du dollar).

Source : Comment relever le salaire des travailleurs, un débat en cours au sein du chavisme | Venezuela Infos

Repenser l’histoire du Venezuela contemporain (XIXe-XXe siècles)

31 mai 2021

Carole Leal Curiel (Univ. Simon Bolivar)

«Nuevas miradas sobre los procesos electorales en la Venezuela de los años 1810-1821»

SÉMINAIRE DE RECHERCHE ACCUEILLI À L’INSTITUT DES AMÉRIQUES

Animé par Véronique Hébrard (Univ. Lille, ULR 4074 Cecille/UMR 8168 Mondes Américains)

En collaboration avec son équipe de doctorants en histoire du Venezuela

  • Carlos Garcia Macias (Univ. Lille, ULR 4074 Cecille)
  • Yessika González (Univ. Lille, ULR 4074 Cecille)
  • Victor Pineda (Univ. Paris Nanterre, UMR 8168 Mondes Américains)

Périodicité : séminaire mensuel, le lundi de 17h30 à 19h30. Lieu : Institut des Amériques, Campus Condorcet. 5, cours des Humanités, 6ème étage 93322 Aubervilliers cedex

En raison de la situation sanitaire, ce séminaire se réalisera par visioconférence, ou sous un format hybride

Source : Repenser l’histoire du Venezuela contemporain (XIXe-XXe siècles) | Institut des Amériques