Entre le Venezuela et la Colombie, la frontière sent la poudre

Historiquement, les relations sont tendues entre le Venezuela et la Colombie. Elles se sont envenimées récemment en raison de cette crise frontalière. Des dizaines d’ONG, ainsi que des membres de la société civile, ont exigé des Nations unies qu’elles envoient un émissaire pour rétablir le dialogue entre les deux pays, qui partagent 2 200 kilomètres de frontière mais ne se parlent plus.

“La Colombie et le Venezuela ne peuvent pas prendre prétexte des événements de l’Apure et de l’Arauca pour se livrer à une escalade”, soulignaient ces ONG il y a peu dans le communiqué qu’elles ont adressé au secrétaire général de l’ONU, António Guterres, qui jusqu’à présent ne leur a pas répondu.Le ministre des Affaires étrangères vénézuélien, Jorge Arreaza, a qualifié la Colombie de “narco-État” et a lui aussi demandé une médiation des Nations unies pour faciliter la communication

Source : Entre le Venezuela et la Colombie, la frontière sent la poudre

Venezuela: mise en place d’un nouveau Conseil national électoral mais toujours aux mains du pouvoir

Un nouveau Conseil national électoral (CNE), encore une fois dominé par le pouvoir en place du président Nicolás Maduro, a été installé mardi 4 mai par l’Assemblée nationale, alimentant la désapprobation de l’opposition qui a boycotté les derniers scrutins présidentiel et législatif. Le CNE est une des principales pierres d’achoppement dans les négociations entre le pouvoir et l’opposition avant les élections régionales qui doivent se tenir avant la fin de l’année et qui devraient, selon de nombreux observateurs, se solder par un nouveau boycott des opposants au parti présidentiel aux pleins pouvoirs.

Trois des cinq membres de la nouvelle commission nationale élue mardi sont considérés pro chavistes, du nom de l’ex-président Hugo Chavez (1999-2013) dont se revendique son successeur Nicolás Maduro, alors que les deux autres sont proches de l’opposition. L’Assemblée a approuvé cette nouvelle composition par un vote à main levée aux deux tiers. Le pouvoir et ses alliés contrôlent 256 des 277 sièges de l’Assemblée nationale après leur écrasante victoire sans adversaire de décembre 2020.

Source : Venezuela: mise en place d’un nouveau Conseil national électoral mais toujours aux mains du pouvoir