Ni eau, ni essence: au Venezuela les manifestations se multiplient, sans faire vaciller Maduro

Pénuries d’essence, d’eau et d’électricité: à deux mois des législatives, les Vénézuéliens réclament de meilleurs services publics, mais la faible ampleur de ces manifestations et l’incapacité de l’opposition à canaliser le mouvement ne représentent pas de « risque » pour Nicolas Maduro, estiment des analystes.

Le chiffre est impressionnant. Depuis le début de l’année, l’Observatoire vénézuélien des conflits sociaux (OVCS) a dénombré plus de 5.800 manifestations dans tout le pays, plongé dans la pire crise de son histoire récente.La moitié d’entre elles visait à protester contre les pénuries d’électricité, d’eau et de gaz domestique et 18 % contre le manque chronique de combustibles.

En province, et de plus en plus à Caracas, les « apagones » (coupures de courant) sont monnaie courante et les pénuries d’essence engendrent des files d’attente kilométriques aux stations-service.

Source : Ni eau, ni essence: au Venezuela les manifestations se multiplient, sans faire vaciller Maduro – Le Point