Au Venezuela, l’ambassadeur de France privé d’électricité et de gaz par les autorités

Au début, on pouvait croire à une coïncidence. A l’une de ces contrariétés de la vie quotidienne dans un pays, le Venezuela, ravagé par la crise économique et sociale, aux infrastructures décrépites. Mais l’ambassadeur de France, Romain Nadal, a dû se rendre à l’évidence. Depuis début mai, la rue où se trouve sa résidence à Caracas, à environ cinq minutes en voiture de l’ambassade, se trouve ceinte par une présence sécuritaire hors norme. Des barrages filtrants ont été mis en place à l’entrée et à la sortie par la police politique, le Sebin. L’électricité a été coupée le 3 mai, puis le gaz ces derniers jours. D’habitude, les interruptions de courant, fréquentes dans la capitale, durent quelques heures.Face à ces actes d’hostilité, que les autorités locales n’ont pas cherché à corriger malgré de multiples échanges, le ministère des affaires étrangères, à Paris, a convoqué l’ambassadeur du Venezuela une première fois lundi, puis mercredi 13 mai, pour dénoncer de graves atteintes à la convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

Source : Au Venezuela, l’ambassadeur de France privé d’électricité et de gaz par les autorités