Maduro est « encerclé » et « quelque chose va se passer » assure Donald Trump

Le président américain Donald Trump a déclaré qu’il a « encerclé » Nicolás Maduro et que « quelque chose va se passer » au Venezuela, au milieu des pressions exercées par Washington pour la chute du régime chaviste.

L’agence Télam a rapporté que M. Trump a déclaré mercredi, à la dernière minute, lors d’une conversation téléphonique avec des membres de la communauté hispanique des Etats-Unis, que « nous l’avons (Maduro) encerclé à un niveau que personne ne connaît, mais eux le savent« .

Source : Maduro est « encerclé » et « quelque chose va se passer » assure Donald Trump | Rezo Nòdwès

Les Etats-Unis bloquent un texte de l’ONU sur la tentative de coup d’Etat au Venezuela

La Russie avait proposé au Conseil de sécurité un communiqué commun dénonçant le recours à des mercenaires au Venezuela, où d’anciens militaires américains ont été arrêtés après une tentative de coup d’Etat contre Nicolas Maduro.

Lors d’une réunion Conseil de sécurité de l’ONU, dans la nuit du 20 au 21 mai, les Etats-Unis ont opposé leur refus à l’adoption d’un communiqué de presse commun, rédigé par la Russie, dénonçant le recours à des mercenaires au Venezuela, où d’anciens soldats américains ont récemment été arrêtés après une tentative de coup d’Etat contre Nicolas Maduro. Pour être adopté, le texte devait réunir l’unanimité des 15 membres de l’organisation onusienne.

Source : Les Etats-Unis bloquent un texte de l’ONU sur la tentative de coup d’Etat au Venezuela — RT en français

L’Iran envoie des pétroliers au Venezuela, les États-Unis déploient des navires de combat

« Nous sommes prêts à tout et à tout moment », a déclaré Nicolas Maduro dans une allocution sur la chaîne de télévision gouvernementale, remerciant son allié iranien pour son soutien face à l’hostilité ouverte de Washington.

Le ministre vénézuélien de la Défense, Vladimir Padrino Lopez, a souligné que Caracas prendrait des mesures militaires pour protéger l’arrivée prochaine des tankers iraniens et de leur cargaison d’essence et d’autres produits pétroliers.

« Ces navires, lorsqu’ils entreront dans notre zone économique exclusive, seront escortés par des navires et des avions des forces armées » vénézuéliennes, a déclaré le ministre à la télévision.

Le chef de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido, a condamné la venue des navires iraniens.

Source : L’Iran envoie des pétroliers au Venezuela, les États-Unis déploient des navires de combat

En attendant les pétroliers iraniens, le Venezuela teste ses missiles

Ce jeudi 21 mai, le Venezuela a testé des missiles sur une île, a annoncé le président Nicolas Maduro, en attendant l’arrivée de pétroliers iraniens censés approvisionner en brut le pays sud-américain, au milieu de tensions avec les États-Unis.

« Nous avons été les témoins d’exercices militaires (…) sur l’île de La Orchila, avec l’essai de missiles de précision maximale pour la défense de nos eaux et de nos côtes », a déclaré Nicolas Maduro, le chef de l’État vénéuélien, lors d’une rencontre avec le haut commandement militaire retransmise sur la télévision étatique, sans mention directe des navires iraniens. Les essais sont effectués dans le cadre de l’opération « Bouclier bolivarien », un déploiement permanent ordonné en février 2020.

Source : En attendant les pétroliers iraniens, le Venezuela teste ses missiles