Une partie de l’or du Venezuela entre les mains des banques

Le pays sous sanctions américaines aurait fait défaut sur des « swaps or », des opérations financières où le métal sert de garantie à un prêt. En conséquence, Deutsche Bank et Citibank auraient pris le contrôle d’environ 1,4 milliard de dollars d’or.

Source : Une partie de l’or du Venezuela entre les mains des banques | Les Echos