Venezuela: la pénurie d’essence entraîne le rationnement dans plusieurs États

Au Venezuela, les pénuries d’essence ne s’arrangent pas, bien au contraire. Avec la mise en place de l’embargo américain sur l’industrie pétrolière fin avril, et l’état désastreux des installations, le pays n’arrive plus à raffiner son pétrole en quantité suffisante. Si la capitale Caracas est toujours relativement épargnée, il faut parfois attendre plusieurs jours en province pour faire le plein. Les files d’attente se multiplient dans tout le pays et l’économie tourne de plus en plus au ralenti. Certains États ont donc décidé de rationner l’essence à partir de ce lundi 3 juin.

Source : Venezuela: la pénurie d’essence entraîne le rationnement dans plusieurs États – Amériques – RFI

La Russie retire son principal soutien militaire au Venezuela

La Russie a retiré du Venezuela des conseillers clés en matière de défense, une source d’embarras pour le président Nicolos Maduro étant donné le poids de Moscou dans la résistance politique et économique du leader vénézuélien aux pressions croissantes de Washington.

L’entreprise publique russe Rostec, qui a formé les troupes vénézuéliennes et conseillé sur l’obtention de contrats d’armement, a réduit son personnel au Venezuela à quelques dizaines de personnes, contre environ 1 000 au plus fort de la coopération entre Moscou et Caracas il y a plusieurs années, a confié une source proche du ministère russe de la Défense.

Le retrait progressif, qui s’est intensifié au cours des derniers mois, selon les sources au fait de la situation, est dû à l’absence de nouveaux contrats et au constat que le régime de M. Maduro n’avait plus les liquidités nécessaires pour continuer à payer les services de Rostec liés aux contrats passés.

Source : La Russie retire son principal soutien militaire au Venezuela – International | L’Opinion