Venezuela : le paludisme en hausse, la recherche en déliquescence

Sans le Centre d’études sur le paludisme de Caracas, Francelis Pacheco n’aurait pas reçu les traitements appropriés lorsqu’elle a contracté l’infection. Mais l’institution, qui a participé à l’éradication de la maladie au Venezuela, est elle aussi minée par la crise économique qui frappe le pays.

Au Venezuela, où plus de 85% des médicaments font défaut selon les organisations professionnelles, les malades atteints du paludisme peuvent espérer être soulagés dans cette institution publique qui survit essentiellement grâce à des dons.

Source : Venezuela : le paludisme en hausse, la recherche en déliquescence – Sciences et Avenir