[Audio] Venezuela : peut-on encore éviter la guerre civile ?

Après de l’échec de «l’opération liberté » de Juan Guaido, destinée à faire plier le régime de Nicolas Maduro, le président auto-proclamé a appelé à la poursuite des manifestations et appuyé l’idée de grèves tournantes pour arriver à la grève générale.

Pour en parler, Guillaume Erner reçoit Jean-Jacques Kourliandsky,directeur de l’observatoire d’Amérique latine de la Fondation Jean Jaurès, chercheur à l’Iris, spécialiste de l’Amérique latine.

Source : Venezuela : peut-on encore éviter la guerre civile ?

Venezuela: Un hélicoptère s’écrase dans la montagne, sept militaires tués

Un hélicoptère transportant des militaires s’est écrasé ce samedi dans la matinée à proximité de Caracas, au Venezuela. Sept soldats sont morts dans l’accident, a annoncé Nicolas Maduro sur Twitter.

L’engin avait décollé de Caracas à destination de San Carlos. C’est là que Nicolas Maduro, accompagné du haut commandement militaire, a dirigé des manœuvres sur la base militaire d’El Pao, en présence de quelque 5.300 soldats.

Le communiqué du ministère de l’Intérieur ne précise pas si l’équipage faisait partie de la délégation présidentielle. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’incident.

Source : VIDEO. Venezuela: Un hélicoptère s’écrase dans la montagne, sept militaires tués

L’opposition vénézuélienne forcée de constater son échec

« La phase finale de l’opération Liberté » qu’ils attendaient depuis trois mois avec impatience a tourné en faveur du pouvoir en place. Sur les réseaux sociaux, les partisans d’une intervention militaire critiquent ouvertement M. Guaido qui tarde, selon eux, à faire appel à l’armée américaine. Sous l’impulsion de l’organisation des droits de l’homme Provea, plus de trois-cents cinquante personnalités du pays – essentiellement mais non exclusivement d’opposition – ont signé une déclaration en faveur d’une issue non violente et électorale.

Le tour qu’ont pris les événements semble laisser perplexes les Etats-Unis et les gouvernements qui, en janvier, ont reconnu Juan Guaido comme président légitime du Venezuela. La France en fait partie.

Source : L’opposition vénézuélienne forcée de constater son échec

Caracas se dit prêt à mener un dialogue avec les États-Unis et l’opposition – Sputnik France

Caracas est prêt à un dialogue avec les États-Unis, ainsi qu’avec l’opposition vénézuélienne de Juan Guaido, a confié le chef de la diplomatie de ce pays sud-américain Jorge Arreaza, en visite à Moscou.

«Nous devons retourner à des méthodes civilisées. Nous avons proposé un dialogue aux États-Unis. Et nous continuons de le proposer à l’opposition vénézuélienne», a relevé le ministre vénézuélien des Affaires étrangères lors d’une entrevue avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

Source : Caracas se dit prêt à mener un dialogue avec les États-Unis et l’opposition – Sputnik France

Lavrov appelle les Etats-Unis à «abandonner leurs plans irresponsables» au Venezuela

Au début d’une rencontre à Moscou avec son homologue vénézuélien, Jorge Arreaza, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a appelé ce 5 mai les Etats-Unis à «abandonner leurs plans irresponsables» au Venezuela et à «agir exclusivement dans le cadre du droit international». «Nous sommes témoins d’une campagne sans précédent des Etats-Unis visant à renverser les autorités légitimes du Venezuela», a déploré le ministre russe des Affaires étrangères.

Source : Lavrov appelle les Etats-Unis à «abandonner leurs plans irresponsables» au Venezuela — RT en français

Venezuela : le chef de la diplomatie estime le pays « prêt » à résister à une attaque américaine

Le Venezuela est « prêt » à résister en cas d’attaque militaire des États-Unis, a déclaré le chef de la diplomatie vénézuélienne Jorge Arreaza lundi à Moscou, au lendemain d’une rencontre avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

« Nous sommes prêts pour tous les scénarios. Le premier est la diplomatie, le dialogue, la paix », mais si les États-Unis « optent pour la voie militaire, nous avons une force armée, un peuple, une milice nationale qui seraient en mesure non seulement de résister et de se battre, mais aussi de gagner », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. « Dialoguons! », a-t-il exhorté, indiquant que « l’opposition ne peut pas dialoguer avec nous car elle n’a pas la permission des États-Unis ».

Source : Venezuela : le chef de la diplomatie estime le pays « prêt » à résister à une attaque américaine – Sud Ouest.fr