Que se passe-t-il au sein du SEBIN, la redoutable police politique vénézuélienne ?

Début décembre 2012, quelques jours avant d’effectuer son dernier voyage à Cuba pour y subir une quatrième opération contre le cancer dont il souffrait, le président vénézuélien Hugo Chávez signa un décret transférant le contrôle du Service bolivarien de renseignement (SEBIN) au vice-président qui était alors Nicolás Maduro. Quelques jours plus tard, celui-ci fut désigné comme son successeur politique.

Sept ans ont passé et le SEBIN est devenu la pièce maîtresse de la plus grande crise de gouvernance que Maduro ait dû affronter depuis qu’il a pris les rênes du pays après la mort de Chávez.

De toutes les structures de sécurité de l’État vénézuélien, le SEBIN est l’organe qui semble jusqu’à présent avoir été le plus impliqué dans la tentative de soulèvement contre Maduro promue le 30 avril dernier par le leader de l’opposition Juan Guaidó.

Source : Que se passe-t-il au sein du SEBIN, la redoutable police politique (…) – Barril.info

Venezuela : malgré la crise, une association tente de rendre le cinéma accessible à tous

Au Venezuela, aller au cinéma est devenu un luxe pour l’immense majorité des habitants, qui peinent déjà à se procurer de la nourriture et des médicaments au quotidien. Au milieu de ce marasme économique, l’association Gran Cine veut cependant continuer à proposer des films à tous – avec ses projections en plein air – et des ateliers dans les écoles. Un travail nécessaire, explique son président.

L’association Gran Cine a été créée en 1996 par des Vénézuéliens travaillant le secteur du cinéma, afin de promouvoir la culture cinématographique, notamment dans la capitale, Caracas : projections de films du monde entier, développement de ciné-clubs, etc.

Source : Venezuela : malgré la crise, une association tente de rendre le cinéma accessible à tous

Venezuela: «Jamais les États-Unis n’ont osé faire quelque chose de semblable»

Quatre mois après le début de la crise politique et institutionnelle au Venezuela, trois questions à Michel Mujica, ambassadeur du Venezuela en France.

Source : Venezuela: «Jamais les États-Unis n’ont osé faire quelque chose de semblable» – Amériques – RFI

Distorsion de la « démocratie »  dans la couverture médiatique du Venezuela

A propos du coup d’Etat soutenu par les Etats-Unis et qui a échoué au Venezuela le 30 avril, Uri Friedman de The Atlantic (5/1/19) se réfère à la branche vénézuélienne du putsch comme le “mouvement pro-démocratie de (Juan) Guaidó.” La contradiction logique ne peut surgir plus clairement: Friedman transforme d’un coup de baguette magique une force politique qui veut renverser militairement le gouvernement élu du Venezuela, en un “mouvement pro-démocratie.”

Source : Distorsion de la « démocratie  dans la couverture médiatique du Venezuela, par Greg Shupak (FAIR) | «Venezuela infos

Venezuela. Maduro salue « le début des discussions » avec l’opposition

Le président vénézuélien Nicolás Maduro a célébré vendredi le « début des discussions » avec l’opposition à Oslo tout en remerciant la Norvège pour son rôle de médiateur.

« Les pourparlers pour progresser vers des accords de paix, de concorde et d’harmonie, ont bien commencé, et je demande le soutien de tout le peuple vénézuélien pour avancer sur la voie de la paix », a déclaré Nicolás Maduro à l’occasion d’une cérémonie devant quelque 6 500 militaires dans l’État d’Aragua, dans le nord du Venezuela.

Alors que le pays est confronté à la pire crise socio-économique de son histoire récente, le président socialiste a déclaré que le « Venezuela doit traiter ses conflits » et trouver des solutions « sur la voie de la paix ».

Source : Venezuela. Maduro salue « le début des discussions » avec l’opposition