Au Venezuela, on a du pétrole mais « on n’a plus d’essence »

Si l’essence manque au Venezuela, le Venezuela ne manque pas de pétrole: le pays dispose des plus grandes de réserves prouvées au monde, avec plus de 300 milliards de barils. L’essence, monopole d’Etat, y « est quasiment gratuite », explique à l’AFP l’économiste Jesus Casique.

Pour preuve: au supermarché, un œuf vaut 933 bolivars (environ 15 centimes d’euro), une somme qui permettrait d’acheter à la pompe… 93,3 millions de litres d’essence.

« Comment se fait-il que l’essence soit si bon marché ? C’est à cause de l’inflation galopante et du prix de l’essence qui est resté stable », dit à l’AFP Henkel Garcia, patron de l’institut Econometrica, en soulignant la volonté du gouvernement de Nicolas Maduro de maintenir une certaine forme de paix sociale en bridant les prix à la pompe.

Source : Au Venezuela, on a du pétrole mais « on n’a plus d’essence »