Au Venezuela, les journaux meurent, faute de papier

Le manque de papier a eu raison de Panorama, un journal régional plus que centenaire, qui rejoint la cohorte de nombre d’autres publications vénézuéliennes désormais uniquement accessibles sur internet

Source : Au Venezuela, les journaux meurent, faute de papier – Le Temps