Analyse des mesures coercitives contre le Venezuela

Les gouvernements des présidents Barack Obama et Donald Trump se sont acharnés à affaiblir et renverser le gouvernement du président Nicolas Maduro en utilisant tous les outils possibles, allant de la désinformation, de la manipulation des lois par les organismes internationaux et jusqu’au sabotage économique par le biais de sanctions pour bloquer le commerce international du pays.

Ils ont eu également recours à une guerre sale, indirecte, qui s’est traduite par l’embauche de paramilitaires, l’infiltration d’armes, la création de faux rapports, une intense campagne de propagande dans les médias pour dénigrer le gouvernement Bolivarien. Ils ont tenté plusieurs fois d’assassiner le président vénézuélien.

La conspiration des États-Unis et de ses alliés internes contre le processus politique bolivarien a commencé pendant le premier mandat du Président Hugo Chávez. Ils ont été en mesure d’exécuter un coup d’État en 2002, de mener une grève pétrolière et d’autres tentatives pour renverser le gouvernement par des coups de force.

Les complots n’ont pas cessé. L’hostilité contre le président Nicolás Maduro a redoublé depuis qu’il a assumé son premier mandat en 2013.

Source : Analyse des mesures coercitives contre le Venezuela (Mision Verdad) — Javier Alexander ROA