«Ici, au Venezuela, chaque jour est comme un film»

Si les Vénézuéliens ont cru vivre la fin d’un régime mardi dernier, ils ont été rapidement rattrapés par la réalité du quotidien. Avec le peu d’argent qu’elle a sur son compte, Patricia Torres a décidé de faire plaisir à son fils en venant acheter des fruits au marché. Une occupation qui lui permet aussi d’oublier le flou et l’anxiété dans lequel elle vit depuis le 30 avril dernier.

« Finalement on ne sait pas vraiment ce qui s’est passé. On est dans l’incertitude totale. Ici, au Venezuela, chaque jour est comme un film. C’est les montagnes russes. On monte on descend et on ne sait pas réellement dans quelle phase on est. »

À l’instabilité politique et économique du pays s’ajoute le manque d’accès à l’information. Les médias sont censurés par le gouvernement de Nicolas Maduro.

Source : [Reportage]: «Ici, au Venezuela, chaque jour est comme un film» – Amériques – RFI