Venezuela : quatre morts lors des manifestations après l’opération « Liberté » de Juan Guaido

Malgré l’échec de la manifestation de mercredi, censée être, selon le président par intérim autoproclamé, le point final de l’opération « Liberté » qui devait le mener au palais présidentiel de Miraflores, Juan Guaido avait appelé dans la soirée à maintenir la pression dans la rue et à réaliser des « grèves par secteurs » jusqu’à « arriver à la grève générale ». Mais jeudi, la tension était retombée, les rues de Caracas étaient calmes et « l’offensive finale » avait, semble-t-il, fait long feu.

Le président Nicolas Maduro, en revanche, a rassemblé jeudi matin quelque 4 500 soldats dans la cour du fort Tiuna, la principale caserne du Venezuelac, pour une cérémonie radiotélévisée destinée à montrer qu’il tient encore le gros de l’armée, pilier du pouvoir vénézuélien. « Oui, nous sommes en plein combat, le moral doit être au maximum dans cette lutte pour désarmer tous les traîtres, tous les putschistes », a asséné le chef de l’Etat.

La justice vénézuélienne a d’ailleurs ordonné jeudi l’arrestation de l’opposant Leopoldo Lopez.

Source : Venezuela : quatre morts lors des manifestations après l’opération « Liberté » de Juan Guaido