#Metoo au Venezuela: deux musiciens recherchés pour abus sexuels sur mineures

Deux musiciens de groupes à succès sont recherchés par la justice vénézuélienne pour répondre d’accusations « d’abus sexuels contre des adolescentes », a annoncé mardi le Procureur général, quelques semaines après l’émergence sur les réseaux sociaux d’un #metoo vénézuélien et de témoignages de nombreuses victimes.

La justice a lancé « un mandat d’arrêt contre Tony Maestracci, batteur des +Tomates Fritos+ et Alejandro Sojo, chanteur des « Los Colores » (…) Les violeurs présumés sont recherchés par le ministère public pour abus sexuels contre des adolescentes », a écrit le procureur Tarek William Saab, sur son compte Twitter.

En avril, la justice avait ouvert des enquêtes après l’apparition sur les réseaux sociaux, avec la mention #yositecreo (Moi je te crois, ndlr), de témoignages de victimes d’agressions sexuelles de la part de personnes célèbres. Le mouvement a commencé avec des accusations contre Alejandro Sojo, chanteur du groupe Los Colores. Une femme aujourd’hui majeure avait relaté des faits qui s’étaient produits alors qu’elle était mineure.

Ce témoignage avait été suivi d’autres contre des personnes célèbres comme M. Maestracci mais aussi des metteurs en scène ou l’écrivain Willy McKey. Ce dernier avait reconnu une partie des faits dans un communiqué avant de se suicider le 29 avril à Buenos Aires où il résidait.

Selon le procureur, il y a eu 8.450 inculpations et 1.676 mandats d’arrêts pour des crimes ou délits sexuels depuis sa prise de fonction en 2017, pour une population de 30 millions d’habitants

Source : #Metoo au Venezuela: deux musiciens recherchés pour abus sexuels sur mineures