La thématique afrodescendante dans l’histoire de la Patrie vénézuélienne

Le Venezuela est un pays multiethnique et pluriculturel dans lequel cohabitent des indigènes, des descendants d’Africains (afrodescendants), des Européens, des Asiatiques et ceux qu’on appelle les métisses. Ce phénomène biologico-culturel tire son origine de la période coloniale et s’est prolongé durant plus de cinq siècles : tout d’abord en lien avec l’Empire Espagnol et par la suite comme pays jouissant de la pleine souveraineté.

En 1999, notre Patrie a approuvé une Nouvelle Constitution Nationale qui indique en son article 100 : « …Les cultures populaires constitutives de la vénézolanité jouissent d’une attention spéciale, établissant et respectant l’interculturalité sous le principe de l’égalité des cultures. La loi établira des incitatifs et des encouragements en faveur des personnes, institutions et des communautés qui font la promotion, soutiennent, développent ou financent des plans, des programmes et des activités culturelles dans le pays, ainsi que la culture vénézuélienne à l’extérieur… ».

Par ailleurs, nous pensons que les enseignants et les étudiants, en s’intégrant au processus d’enseignement de notre histoire et son contexte international, doivent posséder une vision qui soit opposée à tout type d’exclusion des groupes ethniques qui font partie de la nationalité vénézuélienne.

Source : La thématique afrodescendante dans l’histoire de la Patrie vénézuélienne