Venezuela: des immeubles transformés en commerces

Après sept années de récession et trois ans d’hyperinflation, l’économie vénézuélienne est en ruine. Avec la dévaluation constante du bolivar, la monnaie locale, le salaire minimum équivaut aujourd’hui à moins d’un dollar. Alors pour s’en sortir et se procurer ces précieux dollars – qui est désormais la monnaie de référence – de nombreux Vénézuéliens ont délaissé leur emploi principal à la faveur de la pandémie pour se lancer dans la revente de produits.

Ce phénomène touche désormais la classe moyenne et des immeubles entiers se transforment en supermarchés clandestins. Notre envoyée spéciale à Caracas, a pu le constater.

Source : Venezuela: des immeubles transformés en commerces – Reportage international