Venezuela : Juan Guaidó a exprimé son soutien à la proposition d’autonomie au Sahara

Le président de l’Assemblée nationale et président par intérim du Venezuela, Juan Guaidó a exprimé, jeudi, son plein soutien à la proposition d’autonomie au Sahara, dans le cadre de la souveraineté marocaine.

«Merci au ministre des affaires étrangères du Maroc de nous avoir confirmé son soutien à l’Assemblée nationale et la présidence par intérim aujourd’hui lors de notre conversation», a-t-il indiqué sur son compte Twitter. Juan Guaidó a ainsi affirmé que le gouvernement en charge au Venezuela «reconnaît la souveraineté territoriale» du Maroc et «soutient sa proposition d’autonomie dans la région du Sahara».

Source : Venezuela : Juan Guaidó a exprimé son soutien à la proposition d’autonomie au Sahara

Venezuela : deux responsables pétroliers emprisonnés pour avoir fourni des informations aux États-Unis

Alfredo Chirinos, chargé des opérations spéciales au sein de la compagnie Petroleos de Venezuela SA (PdVSA), et Aryenis Torrealba, directeur général pour la production de brut, avaient été arrêtés l’an dernier.

Ils « ont été condamnés à cinq ans de prison pour le crime consistant à révéler et fournir des informations », selon un communiqué vendredi signé par le Procureur général de la République, Tarek William Saab. Le verdict s’appuie sur des témoignages et des « documents » présentés comme preuves, sans précision.

Selon les autorités, les deux anciens responsables disposaient d’informations sur les stocks pétroliers du pays ainsi que sur « le système de raffinage et les itinéraires des navires qui commerçaient avec la PDVSA ». « Ces responsables ont fait fuiter des informations confidentielles et sensibles sur l’industrie pétrolière, avec pour résultat l’imposition de sanctions par le gouvernement américain, qui ont causé des dégâts financiers considérables à cette industrie en réduisant la vente de ses produits dans le monde », ajoute le communiqué.

Source : Venezuela: deux responsables pétroliers emprisonnés pour avoir fourni des informations aux États-Unis | JDM

Dans un Venezuela en crise, les autobus se transforment en « bureaux de change »

Nous nous sommes transformés en bureau de change ! », constate Marcelo Morett, qui conduit son propre autobus.  Faute de compagnie publique de transport, le service est en effet assuré à Caracas par de petits entrepreneurs organisés en coopérative pour chaque ligne.  C’est désormais le seul secteur, faute d’alternative, qui utilise encore la monnaie locale en liquide.

Le bolivar « ne permet que le trajet en bus (…) c’est la seule chose qu’on peut acheter avec », confirme à l’AFP Lisbeth Leal, 39 ans.

Source : Dans un Venezuela en crise, les autobus se transforment en « bureaux de change » – L’Express