Pénurie d’essence au Venezuela : la contrebande colombienne en attendant le carburant iranien

Pour éviter d’interminables files d’attente devant les stations-service, beaucoup s’approvisionnent en « or noir » sur le marché noir. Cette essence de contrebande vient la plupart du temps de la Colombie voisine. Une frontière poreuse et des bakchichs généreusement distribués aux militaires et policiers vénézuéliens sur le parcours permettent aux contrebandiers colombiens de faire passer leur marchandise, ensuite vendue à la sauvette sur le bord des routes, dans l’ouest du Venezuela.

Source : Pénurie d’essence au Venezuela : la contrebande colombienne en attendant le carburant iranien | Euronews