Le Conseil des Experts Électoraux d’Amérique Latine accompagnera les élections législatives au Venezuela

Le 14 octobre 2020 Nicanor Moscoso (photo), Président du Conseil des Experts Électoraux d’Amérique Latine (CEELA)- organisme pluraliste et indépendant qui regroupe des juristes électoraux, des magistrats professionnels et des présidents de tribunaux électoraux de tous les pays du continent latino-américain, indépendamment de leur couleur politique, a confirmé que le Conseil accompagnera les élections législatives au Venezuela le 6 décembre, expliquant que l’audit du système électoral auquel participent les partis de la majorité et de l’opposition y est mené « mieux que dans aucun autre pays du continent » . Le CEELA a observé plusieurs scrutins antérieurs au Venezuela, les qualifiant de « transparents et légitimes », une observation déjà émise par les observateurs de la Fondation Carter qui avait qualifié le système électoral vénézuélien de « meilleur système du monde » .

Source : Résolution de l’Association Internationale des Juristes Démocrates sur les élections parlementaires du 6 décembre au Venezuela | Venezuela Infos

Nabarima : un désastre pétrolier au large du Venezuela en perspective

1,3 million de barils de pétrole brut : c’est la cargaison de ce pétrolier à l’abandon dans le golfe de Paria à 38 km des côtes vénézuéliennes, une région qui abrite des zones de pêche essentielles à l’économie du pays ainsi qu’une vie marine fragile. Sur les clichés les plus récents, le FSO Nabarima (Unité flottante de stockage d’hydrocarbures) apparaît en mauvaise posture : incliné, rouillé et prenant l’eau, les craintes de le voir provoquer une nouvelle marée noire sont bien réelles.

Destiné à l’origine aux raffineries Citgo du Texas et de la Louisiane, cela fait bientôt deux ans que le pétrole est bloqué dans le golfe de Paria après l’imposition de sanctions par le gouvernement américain à Petróleos de Venezuela, S.A. (PDVSA), la compagnie pétrolière détenue par l’État vénézuélien qui a produit le pétrole en question. Le fournisseur italien d’énergie ENI est actionnaire minoritaire de cette coentreprise. Le but de ces sanctions est d’exercer une pression sur le régime autoritaire de Nicolás Maduro dont le mandat présidentiel n’est pas reconnu comme légitime par l’administration Trump.

Source : Nabarima : un désastre pétrolier au large du Venezuela en perspective | National Geographic

Etrangers à Brest : venue du Venezuela il y a six ans, Andreina est venue à Brest pour les études et un monde meilleur

Venue du Venezuela, Andreina Gil Santander vit à Brest depuis six ans. Sa fille y est née. Elle espère devenir décoratrice d’intérieur et rester en France. Portrait.

Source : Etrangers à Brest : venue du Venezuela il y a six ans, Andreina est venue à Brest pour les études et un monde meilleur | Côté Brest

Venezuela: l’opposant Juan Guaido dénonce la «disparition forcée» de trois collaborateurs

Le chef de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido a dénoncé mardi la « disparition forcée » de trois de ses collaborateurs depuis la fuite de son mentor, Leopoldo Lopez, vers Madrid après avoir passé 18 mois dans la résidence de l’ambassadeur espagnol à Caracas.

« Le journaliste Roland Carreño ainsi que Yeferson Sarcos et Elias Rodriguez ont disparu depuis plus de 12 heures », a tweeté le président du Parlement, reconnu comme président par intérim par une cinquantaine de pays, parmi lesquels les États-Unis.

Le Collège national des journalistes (CNP) a assuré de son côté que M. Carreño “est détenu” au siège du Service Bolivarien de Renseignement National, dans la capitale Caracas.

« Nous condamnons la campagne de discrédit contre l’État de Droit au Venezuela concernant la détention de Roland Carreño, interpelé en flagrant délit », a répondu sur Twitter le ministre de la Communication et de l’Information vénézuélien, Freddy Nañez.

Source : Venezuela: l’opposant Juan Guaido dénonce la «disparition forcée» de trois collaborateurs | JDM

Un changement de régime à visage si humain… la politique de Trudeau au Venezuela

Les relations entre le Venezuela et le Canada sont actuellement au plus mal. Bien que les gouvernements canadiens précédents n’aient pas caché leur aversion pour nos politiques visant à récupérer la souveraineté sur nos ressources naturelles et accorder la priorité aux politiques sociales, aucun n’avait aussi activement reproduit la politique des États-Unis envers le changement de régime que l’actuelle administration Trudeau. Le Canada fait un usage calculé et mal intentionné du discours sur les droits de la personne afin de saper efficacement les institutions démocratiques du Venezuela et de promouvoir des sanctions illégales qui causent d’énormes souffrances à la majorité des Vénézuéliens.

Bien que Trudeau soit premier ministre depuis 2015, c’est en 2017, après l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, que le Canada a intensifié son interventionnisme dans les affaires du Venezuela.

Source : « Un changement de régime à visage si humain… la politique de Trudeau au Venezuela  par Jorge Arreaza (The Canada Files) | «Venezuela Infos

[Vidéo] Vendeuse de fruits au Venezuela, elle remporte un concours de chef d’orchestre à Paris

Il arrive parfois que le destin connaisse de formidables accélérations. Et ce n’est pas Glass Marcano, 24 ans, qui vous dira le contraire. Alors qu’elle était toujours étudiante et qu’elle vendait des fruits pour pouvoir vivre, cette Vénézuélienne a réussi à venir jusqu’en France pour participer à un concours international de chef d’orchestre… et elle a gagné !

Tout a commencé lorsque Glass Marcano a découvert que la France organisait la première édition de La Maestra, un concours réservé exclusivement aux femmes cheffes d’orchestre. Enthousiasmée par l’idée, il ne lui restait plus qu’à réunir 150 € pour s’inscrire. Seulement voilà, par les temps qui courent, au Vénézuéla, cette somme est gigantesque.Comment a-t-elle parvenu à s’inscrire, à faire le voyage et à stupéfier le public et le jury ? Réponse dans cette superbe vidéo signée France Musique.

Source : VIDÉO. Vendeuse de fruits au Venezuela, elle remporte un concours de chef d’orchestre à Paris