Au Venezuela, progrès dans la lutte contre le COVID-19 malgré les menaces extérieures

Pour autant, cette menace n’empêche pas le gouvernement vénézuélien d’agir de façon exemplaire durant cette pandémie. Ainsi, dès l’apparition des premiers cas des mesures radicales ont été organisées avec la mise en place d’un confinement total et généralisé à l’ensemble du pays (le 18 mars avec les 2 premiers cas recensés le 13), s’inspirant ainsi de l’exemple chinois avec l’appui de scientifiques envoyés par le PCC. L’ensemble de la population, y compris les travailleurs ne relevant pas des secteurs essentiels ont donc été confinés afin d’éviter la propagation. Couplée à cette initiative, une stratégie de dépistage massive a été mise en place, la plus importante de toute l’Amérique latine, avec une moyenne de 25.000 tests par jour.

Cette stratégie ambitieuse paraît aujourd’hui porter ses fruits, car le Venezuela semble arriver à stabiliser la propagation du virus avec 181 malades pour 9 décès, et plus de la moitié guéris le 13 avril.

Au-delà de cette stratégie de défendre efficacement sa population, le Venezuela cherche aussi à aider les pays voisins. 3.000 tests ainsi que du matériel d’analyse scientifique ont ainsi été livrés à Saint-Vincent et Les Grenadines, et d’autres équipements et tests ont également été réceptionnés par Antigua et Barbuda, La Dominique ainsi qu’à Grenade, d’autres pays membres de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques.

Source : Au Venezuela, progrès dans la lutte contre le COVID-19 malgré les menaces extérieures – Monde – Infos La Réunion