Venezuela – Le Club des 35, les « hommes d’affaires militaires » qui bouclent Maduro

Le président vénézuélien a renforcé une alliance civilo-militaire qui le protège désormais des défis politiques

La milice bolivarienne du Venezuela a eu onze ans cette semaine. C’est le fleuron de l’alliance civico-militaire conçue par Hugo Chávez, qui est devenue encore plus importante sous le gouvernement de Nicolás Maduro, qui essaie de conserver le pouvoir malgré la crise politique, humanitaire et maintenant sanitaire qui sévit au Venezuela. Les uniformes sont devenus leur principal soutien, un réseau tissé d’avantages millionnaires, selon une enquête récente de l’OCCRP.

Source : Venezuela.- Le Club des 35, les « hommes d’affaires militaires » qui bouclent Maduro

Trump va-t-il envahir le Venezuela ? – Michel Midi avec Michel Mujica, ambassadeur du Venezuela

Les médias français et belges n’en parlent pas. Profitant que tous les yeux sont tournés vers le virus, Trump masse des troupes à la frontière colombienne pour tenter de renverser le gouvernement légal. Il offre 15 millions $ pour capturer Maduro. Pour quels intérêts Macron envoie-t-il porte-avions et hélicoptères devant Caracas. Se joindra-t-il à la nouvelle croisade ? Où se situe l’UE ? Comment réagira le peuple vénézuélien, sachant que Chavez avait soutenu le développement de milices populaires d’auto-défense sur tout le territoire ? Washington prépare-t-elle son nouveau Vietnam ? Et nous, que préparons-nous si Trump franchit la ligne rouge ?

Michel Collon s’entretient avec Michel Mujica, ambassadeur du Venezuela à Paris. Parfait bilingue, grand connaisseur des géostratégies, un diplomate qui n’a pas sa langue en poche !

Source : Trump va-t-il envahir le Venezuela ? – Michel Midi avec Michel Mujica, ambassadeur du Venezuela | Investig’Action

Coronavirus au Venezuela: famine, désespoir… Le confinement est intenable dans les quartiers populaires

Dans les quartiers populaires qui ceinturent Caracas, les pénuries étaient déjà très difficiles à vivre, elles sont devenues insupportables.En plus de l’essence qui est devenue introuvable, tous les services de base disparaissent peu à peu.

« Actuellement le principal problème c’est la pénurie d’eau. Il n’en vient plus, raconte Maria-Gabriela, une institutrice. Le peu qu’on a, on l’économise. Mon mari brave la quarantaine pour en trouver. Mais il n’y a plus d’essence non plus… Donc il ne peut même plus sortir travailler et nous ramener de quoi manger.  »

D’autant qu’après plus d’un mois de quarantaine, la nourriture commence à manquer dans les supermarchés et les prix explosent.

Source : Coronavirus au Venezuela: famine, désespoir… Le confinement est intenable dans les quartiers populaires

Venezuela: l’urgence liée au coronavirus renforce le pouvoir de Maduro

La situation d’urgence entraînée par l’épidémie de coronavirus au Venezuela renforce le pouvoir du président Nicolas Maduro et neutralise le chef de file de l’opposition Juan Guaido, toujours plus dépendant de ses alliés internationaux.

« De la discipline ! »: voilà le mot d’ordre répété à l’envi par le président vénézuélien, flanqué de militaires, lors des ses fréquentes apparitions télévisées pour évoquer la lutte contre la pandémie. Alors que Juan Guaido se retrouve confiné sur les réseaux sociaux, entre censure et faiblesse du réseau internet, Nicolas Maduro apparaît depuis un mois comme l’homme fort orchestrant la lutte contre le coronavirus.

Source : Venezuela: l’urgence liée au coronavirus renforce le pouvoir de Maduro | JDM

Venezuela: législatives incertaines pour cause de coronavirus

Les élections législatives prévues cette année au Venezuela risquent d’être reportées en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, a déclaré samedi le président Nicolas Maduro.

« Je ne sais pas s’il y aura des élections cette année, car nous avons cette priorité (la pandémie) et aujourd’hui il serait irresponsable de ma part de dire qu’il doit y avoir des élections », a déclaré Nicolas Maduro à la radio La Pizarra. Il a précisé que, si nécessaire, la décision serait prise par la Cour suprême de justice.

Trois jours avant la confirmation des premiers cas de Covid-19 au Venezuela mi-mars, Nicolas Maduro avait assuré que les législatives, dont la date n’a pas encore été annoncée, se tiendraient cette année, « qu’il pleuve ou qu’il neige ».

Source : Venezuela: législatives incertaines pour cause de coronavirus (Maduro)