Venezuela: Washington accorde un nouveau répit au géant pétrolier PDVSA

Washington, qui impose à Caracas de lourdes sanctions économiques, a prolongé samedi de trois mois le répit accordé à une filiale du géant pétrolière vénézuélien PDVSA, tout en autorisant des entreprises américaines à travailler dans le pays pour trois mois supplémentaires.

Le département du Trésor avait décidé en octobre d’empêcher les détenteurs d’obligations de Citgo, une filiale de la compagnie publique PDVSA basée aux Etats-Unis, de les liquider et ainsi de prendre le contrôle de cette entité. Citgo, dont le siège est à Houston (Texas) et qui possède trois raffineries et un réseau de stations-service aux Etats-Unis, était alors censé effectuer un paiement de 913 millions de dollars sur ces obligations, émises en 2016 par le gouvernement de Nicolas Maduro. Le répit accordé par le Trésor américain courrait initialement jusqu’au 22 janvier. Selon un document diffusé dans la nuit de vendredi à samedi, l’agence qui gère les sanctions du Trésor américain, l’OFAC, l’a prolongé jusqu’au 22 avril.

Source : Venezuela: Washington accorde un nouveau répit au géant pétrolier PDVSA