Le Venezuela met en place une carte pour faciliter les transactions avec sa monnaie électronique El Petro

Le professeur de l’Université nationale expérimentale des télécommunications et de l’informatique (UNETI), Ricardo Batista, a informé qu’une carte a été lancée pour faciliter les transactions avec la première crypto-monnaie vénézuélienne, El Petro.

« Pour ceux qui n’ont pas transmis les empreintes digitales sur le biopaiement, il existe déjà une carte de débit qui est l’extension de leur portefeuille », a expliqué Batista dans une interview lundi dans l’émission Coffee in the Morning que diffuse la télévision vénézuélienne (VTV) du lundi au vendredi.

Le professeur a indiqué qu’il existe actuellement 11 maisons de change qui commenceront à offrir divers produits tels que des cartes de débit et des crédits pour donner une plus grande mobilité cryptoactive au Venezuela.

Source : Le Venezuela met en place une carte pour faciliter les transactions avec sa monnaie électronique El Petro | Rezo Nòdwès

Miami, en plein essor, est un havre de paix pour les Juifs du Venezuela

Miami accueille une large population juive originaire d’Amérique latine. La toute première vague d’immigration juive était venue de Cuba, après la révolution de Fidel Castro, en 1959. Le secteur, depuis, a accueilli des Juifs d’un certain nombre de pays de la région – en particulier venant du Venezuela, de Colombie, d’Argentine et du Pérou.

Source : » Miami, en plein essor, est un havre de paix pour les Juifs du Venezuela

Washington place sur une liste noire sept responsables vénézuéliens

Les États-Unis ont placé, lundi, sur une liste noire, sept membres du gouvernement vénézuélien du président Nicolas Maduro, à qui ils reprochent «une tentative infructueuse de prise de contrôle du Parlement».  Dans un communiqué du secrétariat d’État au Trésor, Washington accuse d’«actions visant à ébranler la démocratie» les sept hommes suivants: Luis Parra, José Brito, Franklyn Duarte, Negal Morales, José Gregorio Noriega, Conrado Perez et Adolfo Superlano.

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, cité dans le communiqué, précise que les sanctions à leur endroit «pourraient être retirées s’ils se rangeaient aux côtés du peuple vénézuélien et de Juan Guaido», le chef de l’opposition reconnu comme président par intérim du Venezuela par une cinquantaine de pays, dont les États-Unis.

Source : Washington place sur une liste noire sept responsables vénézuéliens | JDM

Les sanctions américaines contre le Venezuela, une politique peu efficace

Au Venezuela, les États-Unis mettent leurs menaces à exécution. Luis Parra, qui se revendique président du Parlement au même titre que Juan Guaido, ainsi que six autres députés d’opposition ont été sanctionnés par le département du Trésor américain ce lundi 13 janvier. Ils sont accusés de « tentative infructueuse de prise de contrôle du Parlement ».

Avec ces nouvelles sanctions, Washington réaffirme son soutien indéfectible à Juan Guaido. Depuis un peu plus d’une semaine, le président du Parlement vénézuélien lutte pour son perchoir, revendiqué par un autre député d’opposition, Luis Parra. Celui-ci s’est proclamé président dimanche 5 janvier avec le soutien du gouvernement de Nicolas Maduro.

Source : Les sanctions américaines contre le Venezuela, une politique peu efficace – Amériques – RFI

Le Venezuela a fini 2019 avec une inflation de 7374,4%, selon le Parlement

La flambée des prix, qui frappe l’économie vénézuélienne, a quelque peu ralenti en décembre 2019, pour se situer à 33,1% sur un mois (contre 35,9% en novembre) et à 7.374,4% par rapport à décembre 2018, contre 13.475,8% en novembre 2019 par rapport à novembre 2018, selon des chiffres divulgués par le député Angel Alvarado, membre de la commission des Finances.

«Nous sommes toujours sur une pente à haute inflation», a commenté l’élu lors d’une conférence de presse. Selon lui, le ralentissement de l’inflation est dû aux mesures prises en 2018 par le gouvernement de Nicolas Maduro pour limiter le crédit bancaire.

Source : Le Venezuela a fini 2019 avec une inflation de 7374,4%, selon le Parlement

A la plage au Venezuela: rhum, reggaeton et « aucun changement » à l’horizon

Sa bouteille de « Tropi Drink » affiche 30 degrés, le mercure aussi, et Jhoan, venu en famille sur cette plage près de Caracas, bouge la tête au rythme de la sono: « on vient s’aérer l’esprit ». Loin du bras de fer qui se poursuit entre Juan Guaido et Nicolas Maduro.

Jhoan Navarro, 29 ans, « ne se plaint pas ». Il travaille dans une banque à Caracas et il est en partie payé en dollars, nouveau Graal des Vénézuéliens depuis une petite année que le billet vert a fait sa soudaine apparition dans les transactions à côté du bolivar.

Source : A la plage au Venezuela: rhum, reggaeton et « aucun changement » à l’horizon – Le Point