Karina Sainz Borgo : « Je viens d’un pays, le Venezuela, qui n’existe pas »

Journaliste vénézuélienne, elle a quitté Caracas au plus fort des années Chavez. Avec son premier roman, « La Fille de l’Espagnole », elle parvient à évoquer l’effondrement de son pays natal et le vertige qu’il suscite en elle.

Source : Karina Sainz Borgo : « Je viens d’un pays, le Venezuela, qui n’existe pas »