Pour le numéro 2 du Venezuela, l’Occident « n’a rien gagné » à soutenir Juan Guaido

Les reporters de France 24 ont pu rencontrer le président de l’Assemblée nationale constituante vénézuélienne, Diosdado Cabello, désormais numéro 2 du chavisme, lors de l’un de ses meetings hebdomadaires. Il reproche à la France et à d’autres pays Occidentaux d’avoir reconnu Juan Guaido comme président du Venezuela, sous la pression, selon lui, de Washington. Il assure que son pays tiendra face aux sanctions américaines.

« Qu’est-ce que cela a apporté à la France [de reconnaître Juan Guaido comme président du Venezuela] ? Rien du tout. Nous ici, on a déjà un président », lance Diosdado Cabello. « Maintenant, les pays doivent composer avec ce fardeau » qui a été, dit-il, « imposé » par Washington.

Source : Pour le numéro 2 du Venezuela, l’Occident « n’a rien gagné » à soutenir Juan Guaido