Venezuela. « Le salaire est indigne » : six professeurs sur dix ont arrêté l’enseignement

Un professeur de lettres devenu plombier, un autre, d’anglais, reconverti dans les soins du visage… Au Venezuela, six professeurs sur dix ont arrêté l’enseignement pour une autre activité, selon une enquête réalisée en mars 2021 par le Syndicat vénézuélien des enseignants.

La faute à la pandémie, avec des écoles qui ont très rarement rouvert leurs portes depuis mars 2020 et à un enseignement à distance aléatoire, faute d’équipements numériques. Mais pas que…

Avec l’hyperinflation et la dévaluation du bolivar, un salaire de professeur équivaut désormais à moins de 4 € par mois.Le risque est donc grand de ne plus retrouver le personnel après la pandémie. Nous qui aimons notre travail, nous le faisons bien et avec dignité ! », veut croire Maria Francia, institutrice de 55 ans, lors d’un atelier syndical dans la capitale à Caracas, destiné à remotiver des collègues désespérés.

Source : Venezuela. « Le salaire est indigne » : six professeurs sur dix ont arrêté l’enseignement