La société chinoise CCPC joue un rôle central dans le commerce du pétrole en Iran et au Venezuela

Une société de logistique chinoise est devenue un acteur central dans l’approvisionnement en pétrole en provenance d’Iran et du Venezuela, même après avoir été sur la liste noire de Washington il y a deux ans pour avoir manipulé du brut iranien, ont déclaré à Reuters sept sources au fait du dossier.

Le rôle de China Concord Petroleum Co (CCPC) et son expansion dans le commerce avec le Venezuela, n’ont pas été signalés auparavant et soulignent les limites du système de restrictions mis en place par Washington, disent les analystes.

Les détails des transactions ont été décrits à Reuters par plusieurs personnes, dont une source basée en Chine, des responsables iraniens et une source travaillant pour la société pétrolière publique vénézuélienne PDVSA.

CCPC s’est impliquée dans le commerce du pétrole vénézuélien cette année par le biais d’accords avec de petites raffineries chinoises indépendantes connues sous le nom de « teapots », selon plusieurs documents.

Source : La société chinoise CCPC joue un rôle central dans le commerce du pétrole en Iran et au Venezuela

Venezuela. « Le salaire est indigne » : six professeurs sur dix ont arrêté l’enseignement

Un professeur de lettres devenu plombier, un autre, d’anglais, reconverti dans les soins du visage… Au Venezuela, six professeurs sur dix ont arrêté l’enseignement pour une autre activité, selon une enquête réalisée en mars 2021 par le Syndicat vénézuélien des enseignants.

La faute à la pandémie, avec des écoles qui ont très rarement rouvert leurs portes depuis mars 2020 et à un enseignement à distance aléatoire, faute d’équipements numériques. Mais pas que…

Avec l’hyperinflation et la dévaluation du bolivar, un salaire de professeur équivaut désormais à moins de 4 € par mois.Le risque est donc grand de ne plus retrouver le personnel après la pandémie. Nous qui aimons notre travail, nous le faisons bien et avec dignité ! », veut croire Maria Francia, institutrice de 55 ans, lors d’un atelier syndical dans la capitale à Caracas, destiné à remotiver des collègues désespérés.

Source : Venezuela. « Le salaire est indigne » : six professeurs sur dix ont arrêté l’enseignement

Le Venezuela pourra finalement voir les JO de Tokyo à la télévision

« Nous voulons annoncer la première victoire du Venezuela aux Jeux Olympiques. » Le ministre des Sports vénézuélien était ravi d’annoncer, depuis le Japon à la télévision publique nationale jeudi, que les JO de Tokyo (23 juillet – 8 août) seraient bien diffusés à la télévision au Venezuela.

Lundi, le président Maduro avait dénoncé la non-attribution des droits télévisuels au Venezuela malgré le paiement de ceux-ci. « Le Venezuela a payé les droits de retransmission des Jeux Olympiques de Tokyo et aujourd’hui la persécution financière des banques empêche la commission d’organisation d’encaisser l’argent. »

Le Venezuela fait l’objet de sanctions financières imposées notamment par les États-Unis, qui cherchent à évincer Nicolas Maduro du pouvoir, et qui compliquent l’accès du pays au système financier international.

Source : Le Venezuela pourra finalement voir les JO de Tokyo à la télévision – L’Équipe

Venezuela: Maduro «prêt» à des négociations avec l’opposition

Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, désireux de faire lever les sanctions contre son pays, a indiqué jeudi 22 juillet qu’il était «prêt à aller au Mexique» pour des négociations avec l’opposition. «Nous sommes prêts à aller au Mexique. Prêts à nous asseoir avec un agenda réaliste, objectif, authentiquement vénézuélien pour traiter des sujets dont il faut traiter pour arriver à des accords partiaux pour la paix, la souveraineté, et pour que les sanctions criminelles contre le Venezuela soient levées», a affirmé le président lors d’une déclaration à la télévision nationale.

Nicolás Maduro a indiqué que des émissaires du pouvoir avaient averti toutes les tendances de l’opposition. Aucune date n’a encore été fixée pour ces négociations dont l’un des sujets principaux sera la participation ou non de l’opposition aux élections locales et régionales du 21 novembre. Ces élections pourraient être l’occasion d’un début de sortie de crise, selon de nombreux observateurs.

Source : Venezuela: Maduro «prêt» à des négociations avec l’opposition