Venezuela: la lutte contre le coronavirus arme au poing

Prêt à tirer, arme au poing, gilet pare-balles, le policier progresse dans le dédale de quartier populaire de El Nacional, bidonville urbanisé sur les flancs de colline de Los Teques, ville dortoir à une trentaine de kilomètres de Caracas.Objectif: « Rompre la chaîne de contagion du Covid » tout en luttant contre la criminalité avec une présence policière accrue, explique Carlos Andrade, directeur de la sécurité de Guaicaipuro dont Los Teques fait partie.

Le Venezuela, 30 millions d’habitants, a enregistré jusqu’ici environ 150.000 cas et 1.500 morts.

Mais les autorités s’inquiètent de l’augmentation récente du nombre de nouveaux cas et notamment l’apparition de la souche brésilienne du virus. Le président Nicolas Maduro a annoncé dimanche soir un nouveau confinement après un relâchement des mesures ces derniers mois.

Source : Venezuela: la lutte contre le coronavirus arme au poing – Le Point